chiens bouvier bernois

Comment dresser un bouvier bernois ?

La domestication des chiens est une étape toujours délicate. Les petits faux-pas dans leur dressage et leur éducation vont entrainer plus tard de mauvais comportements. C’est pourquoi, dès le premier jour de l’adoption, il est nécessaire de maîtriser l’éducation canine. Comme n’importe quelle race canine, le bouvier bernois a également besoin d’une bonne éducation. Donner des ordres, récompenser son chien, le punir efficacement, savez-vous vraiment éduquer votre chien bouvier bernois ?

Donner des ordres au bouvier bernois

Certains chiens arrivent à comprendre facilement les ordres qu’on lui donne et à acquérir un bon comportement de façon assez rapide. Étant un chien bien équilibré, le bouvier bernois est facile à discipliner. Les premières leçons comme « debout », « couché » ou « assis » pourront être assimilées sans trop de complications. Toutefois, il est toujours mieux de commencer l’éducation du chien dès tout petit.

Les maîtres ont tendance à élever la voix pour montrer leur autorité. Ce n’est pas efficace avec le chien bouvier bernois. Le dressage doit se faire dans la bonne humeur, il obtempèrera plus facilement lorsqu’il est joyeux. Par ailleurs, le temps d’exercice doit être de courte durée, parce que ce chien n’arrive pas à se concentrer très longtemps.

Récompenser son chien

Donner des friandises ne veut pas seulement dire « faire plaisir à son chien ». Pour le bouvier bernois, la récompense signifie surtout qu’il a réussi les tests qu’on lui a proposés. Cela lui permettra de retenir les bons gestes et de les réaliser à chaque fois que son maître les lui demande. La récompense peut être variée, mais le chien doit vraiment en comprendre le sens.

Vous pouvez montrer votre satisfaction en le caressant, en le félicitant, en lui donnant des friandises spéciales. L’important est que le chien arrive à bien les discerner !

Punir efficacement son toutou

À l’opposé des récompenses, il arrive aussi que de temps au temps, vous oyez obligés de corriger votre chien. Attention, la punition doit être aussi reconnue par le chien, il doit en retenir le sens. Idéalement, elle doit se faire immédiatement après chaque mauvaise action. N’ayez pas la main facile, le bouvier bernois est très sensible, il faut proportionner la punition selon le degré de ses fautes. Une petite bêtise ne lui coûtera pas forcément une claque sur le nez. Si vous prononcez un « non » ferme, d’une voix assez grave, il comprendra facilement que c’est la limite qu’il ne devait pas franchir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *