maladie bouvier bernois

Santé du Bouvier bernois : les maladies de cette race de chiens

Vivant dans les alpages helvétiques du canton de Berne, le Bouvier bernois est un chien de vacher d’une grande carrure, caractéristique des chiens de montagne. Bien que ce chien soit de nature robuste, il n’en demeure pas moins que sa santé est précaire.

En effet, si certaines races de chiens vont pouvoir vivre jusqu’à 14 ans, l’espérance de vie moyenne du Bouvier bernois se solde à 8 ans. Le décès est souvent dû à des pathologies liées à sa grande taille, mais également à des maladies génétiques typiques de cette race de chiens.

La dysplasie de la hanche

Cette affection est une maladie génétique des grandes races de chiens, en particulier le Bouvier bernois. L’articulation de la hanche n’admet pas une souplesse normale ce qui entraîne sa déformation progressive et notamment un relâchement des muscles fessiers. Même si la maladie est héréditaire, cela n’omet pas le fait que la dysplasie de la hanche peut être aussi associée à une mauvaise hygiène de vie. Plusieurs autres facteurs peuvent être en effet impliqués, à savoir l’hyperactivité, la mauvaise alimentation et les traumatismes articulaires causés par des accidents.

La torsion de l’estomac ou SDTE

Cette grande race de chiens a une prévalence à la torsion de l’estomac. Avec son gros gabarit, le Bouvier bernois peut facilement avoir des crampes, surtout lorsqu’il est agité. Cela arrive souvent s’il fait des activités après le repas. Le Syndrome de Dilatation et Torsion de l’Estomac SDTE touche surtout le Bouvier bernois en surpoids. Le sujet affecté présente des signes évidents, à savoir l’agitation, l’anxiété et la difficulté à vomir. À défaut d’une intervention médicale rapide, le SDTE peut entraîner une occlusion de la veine cave, ce qui peut conduire à sa mort. Comme prévention, évitez d’entraîner votre chien après le repas et nourrissez-le de façon équilibrée pour ne pas l’engraisser.

L’hystiocytose

Cette maladie systémique est une des causes du décès du Bouvier bernois. Il se manifeste par une accumulation insoupçonnée de cellules de ses organes, entraînant ainsi des affections graves du poumon, du foie et des os. Les tumeurs peuvent être bénignes, mais sans un traitement précoce, cela peut provoquer des formes de cancer. Le sujet atteint de l’hystiocytose est toujours fatigué, et son manque d’appétit entraîne une perte de poids et un état d’anorexie. Si les signes de fatigue sont alarmants, il convient de faire un dépistage de la tumeur par un examen histologique.

Prévention des maladies

Comme toute autre race de chiens, l’état de santé du Bouvier bernois se dégrade avec l’âge. Toutefois, afin de diminuer les risques de maladies graves, veillez à lui offrir une bonne hygiène de vie, en contrôlant ses activités, son alimentation, son poids, mais aussi en assurant son bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *